Rêve. Exploration. Découverte

Le Sri Lanka et les Maldives : des terres pleines de charme

Également surnommé la « larme de l’Inde », le Sri Lanka est un pays charmant qui vous réserve une myriade de souvenirs inoubliables. Son peuple est certainement l’un des plus chaleureux et prévenants du monde. Les paysages sont envoûtants, presque irréels, entre plages immaculées bordées de palmiers, forêts émeraude, plantations de thé paisibles à perte de vue et montagnes imposantes. Le tissu social sri-lankais est très coloré, et les voyageurs pourront vivre de nombreuses expériences fascinantes pour découvrir le fabuleux mariage de cultures qui le caractérise. Il y a également énormément d’attractions historiques, les plus célèbres étant le temple de la Dent, le fort de Galle, le temple de Dambulla et ses grottes, le pic d’Adam et le fantastique Sigiriya. La faune aussi est spectaculaire. Parmi les parcs les plus appréciés des amoureux de la jungle, on trouve Yala, Wasgamuwa, Wilpattu et Sinharaja. Les sites d’intérêt innombrables du Sri Lanka sont répartis dans les différentes régions du pays : la côte est et le triangle culturel, Kandy et la région montagneuse, Jaffna et le nord, la côte ouest, ainsi que le sud.

Ritigala
close

Ritigala

Le monastère mystérieux de Ritigala est associé à un grand nombre de légendes et de mythes. Dans cet édifice, presque chaque pierre et chaque marche en granite méticuleusement disposée murmure des histoires d’autrefois, lorsque des moines saints et des ascètes se sont aventurés dans les jungles pour méditer. On n’y accède pas facilement et vous aurez peut-être l’impression de pénétrer dans le monde d’Indiana Jones en arrivant. Ritigala se situe dans la province sri-lankaise du Centre-Nord, à moins de 200 km de Colombo. On peut aussi le rejoindre depuis les destinations populaires du triangle culturel, comme Dambulla, Anuradhapura, Habarana, Polonnaruwa et Sigiriya. L’isolement et la solitude qui caractérisent Ritigala étaient parfaits pour les ermites qui cherchaient un lieu de méditation paisible. Ils ont donc commencé à s’y installer dès le IIIe siècle av. J.-C. (peut-être même avant). Les ruines actuelles correspondent majoritairement aux fondations, aux colonnes et aux allées qui desservaient ce monastère imposant. Ce lieu est idéal pour les personnes qui ont de l’imagination, aiment la nature et veulent sortir des sentiers battus. On peut passer plus de 2 heures à explorer ce site ancien en marchant dans les pas des moines qui vivaient là il y a plus de 1 000 ans. Pour éviter la foule et profiter pleinement de la sérénité des ruines monastiques qui font de Ritigala une destination incontournable, le mieux est de venir en début de matinée.
Vous recherchez un itinéraire pour visiter le monastère de Ritigala avec nous ? Contactez-nous
Jaffna
close

Jaffna

Pendant près de 30 ans, la guerre civile a éloigné les visiteurs de Jaffna (dans la province du Nord du Sri Lanka). La population y est majoritairement composée de Tamouls sri-lankais qui possèdent une langue, une religion et une cuisine différentes. Aujourd’hui, avec le retour de la paix, Jaffna s’ouvre à nouveau au tourisme et constitue une halte fascinante, presque un voyage à elle toute seule. La ville porte toujours les cicatrices des cruelles décennies passées mais œuvre sans relâche pour se relever. Ses habitants sont résolus à chercher refuge dans le présent et l’avenir. Si le peuple sri-lankais est connu pour sa gentillesse, cette qualité s’exprime encore davantage à Jaffna. La population locale aime tout simplement discuter avec les visiteurs et se pliera en quatre pour vous aider. Les sourires désarmants et la bienveillance que l’on peut lire sur les visages vous toucheront forcément. Au Sri Lanka, vous trouverez notamment : des plages immaculées, le fort de Jaffna (légèrement détérioré), des temples hindous colorés et des sources chaudes aux vertus thérapeutiques. Cette destination possède également une histoire très riche. Les spécialités traditionnelles révèlent des saveurs remarquablement prononcées. Différentes du reste de la cuisine sri-lankaise, elles se rapprochent plus de la gastronomie du sud de l’Inde. Levez-vous de bonne heure et rendez-vous dans l’un des restaurants de la ville afin de déguster une tasse de thé masala (épicé) et un petit déjeuner servi sur une feuille de bananier. Il y a également de nombreuses gourmandises sucrées, et il faut absolument goûter les glaces légendaires de chez Rio Ice Cream. Malheureusement, Jaffna est encore une destination largement « hors des sentiers battus », mais c’est ce qui en fait un lieu merveilleux pour tous ceux qui souhaitent s’échapper de la foule et voir ce pays fabuleux sous un jour totalement nouveau.
Vous recherchez un itinéraire pour visiter Jaffna ? Contactez-nous
Le parc national de Wilpattu
close

Le parc national de Wilpattu

Wilpattu est le plus grand parc national du Sri Lanka. Il couvre une zone gigantesque d’environ 1 085 km2, soit près de huit fois la taille du parc national de Yala. Au cœur de la jungle, cette destination hors des sentiers battus possède un caractère d’autant plus sauvage que peu de visiteurs s’y rendent, même pendant la haute saison. En cingalais, Wilpattu signifie « pays des lacs ». Avec ses brousses ouvertes, ses zones humides et ses jungles épaisses, ce parc possède tous les ingrédients pour vous tenir en haleine lors d’un safari. En quelques instants, vous pourrez voir des éléphants puis vous retrouver face à des buffles d’eau. Vous verrez peut-être aussi des hardes de cerfs en train de s’abreuver à des points d’eau. Si vous avez de la chance, vous observerez même un ou plusieurs léopards. Et si vous voyez les deux en même temps, il se peut que vous assistiez à un spectacle rare, celui d’un prédateur sauvage traquant sa proie. Le parc abrite également des ours lippus, et ses lacs sont peuplés de nombreux crocodiles. Toutes ces étendues d’eau en font un véritable paradis pour les oiseaux. On en dénombre plus de 200 espèces, dont certaines sont endémiques. C’est le cas du colombar pompadour, du coryllis de Ceylan, du pic à dos rouge et du calao de Ceylan. Le parc national de Wilpattu est ouvert toute l’année, mais la période la plus favorable pour le visiter va de mai à septembre (ou début octobre). La sécheresse pousse les animaux à sortir pour rejoindre les points d’eau, car ils sont alors incapables de s’abreuver dans la jungle profonde. Wilpattu offre une atmosphère beaucoup plus paisible que Yala.
Vous recherchez un itinéraire pour visiter le parc national de Wilpattu avec nous ? Contactez-nous
Ritigala
close

Ritigala

Le monastère mystérieux de Ritigala est associé à un grand nombre de légendes et de mythes. Dans cet édifice, presque chaque pierre et chaque marche en granite méticuleusement disposée murmure des histoires d’autrefois, lorsque des moines saints et des ascètes se sont aventurés dans les jungles pour méditer. On n’y accède pas facilement et vous aurez peut-être l’impression de pénétrer dans le monde d’Indiana Jones en arrivant. Ritigala se situe dans la province sri-lankaise du Centre-Nord, à moins de 200 km de Colombo. On peut aussi le rejoindre depuis les destinations populaires du triangle culturel, comme Dambulla, Anuradhapura, Habarana, Polonnaruwa et Sigiriya. L’isolement et la solitude qui caractérisent Ritigala étaient parfaits pour les ermites qui cherchaient un lieu de méditation paisible. Ils ont donc commencé à s’y installer dès le IIIe siècle av. J.-C. (peut-être même avant). Les ruines actuelles correspondent majoritairement aux fondations, aux colonnes et aux allées qui desservaient ce monastère imposant. Ce lieu est idéal pour les personnes qui ont de l’imagination, aiment la nature et veulent sortir des sentiers battus. On peut passer plus de 2 heures à explorer ce site ancien en marchant dans les pas des moines qui vivaient là il y a plus de 1 000 ans. Pour éviter la foule et profiter pleinement de la sérénité des ruines monastiques qui font de Ritigala une destination incontournable, le mieux est de venir en début de matinée.
Vous recherchez un itinéraire pour visiter le monastère de Ritigala avec nous ? Contactez-nous
Jaffna
close

Jaffna

Pendant près de 30 ans, la guerre civile a éloigné les visiteurs de Jaffna (dans la province du Nord du Sri Lanka). La population y est majoritairement composée de Tamouls sri-lankais qui possèdent une langue, une religion et une cuisine différentes. Aujourd’hui, avec le retour de la paix, Jaffna s’ouvre à nouveau au tourisme et constitue une halte fascinante, presque un voyage à elle toute seule. La ville porte toujours les cicatrices des cruelles décennies passées mais œuvre sans relâche pour se relever. Ses habitants sont résolus à chercher refuge dans le présent et l’avenir. Si le peuple sri-lankais est connu pour sa gentillesse, cette qualité s’exprime encore davantage à Jaffna. La population locale aime tout simplement discuter avec les visiteurs et se pliera en quatre pour vous aider. Les sourires désarmants et la bienveillance que l’on peut lire sur les visages vous toucheront forcément. Au Sri Lanka, vous trouverez notamment : des plages immaculées, le fort de Jaffna (légèrement détérioré), des temples hindous colorés et des sources chaudes aux vertus thérapeutiques. Cette destination possède également une histoire très riche. Les spécialités traditionnelles révèlent des saveurs remarquablement prononcées. Différentes du reste de la cuisine sri-lankaise, elles se rapprochent plus de la gastronomie du sud de l’Inde. Levez-vous de bonne heure et rendez-vous dans l’un des restaurants de la ville afin de déguster une tasse de thé masala (épicé) et un petit déjeuner servi sur une feuille de bananier. Il y a également de nombreuses gourmandises sucrées, et il faut absolument goûter les glaces légendaires de chez Rio Ice Cream. Malheureusement, Jaffna est encore une destination largement « hors des sentiers battus », mais c’est ce qui en fait un lieu merveilleux pour tous ceux qui souhaitent s’échapper de la foule et voir ce pays fabuleux sous un jour totalement nouveau.
Vous recherchez un itinéraire pour visiter Jaffna ? Contactez-nous
Le parc national de Wilpattu
close

Le parc national de Wilpattu

Wilpattu est le plus grand parc national du Sri Lanka. Il couvre une zone gigantesque d’environ 1 085 km2, soit près de huit fois la taille du parc national de Yala. Au cœur de la jungle, cette destination hors des sentiers battus possède un caractère d’autant plus sauvage que peu de visiteurs s’y rendent, même pendant la haute saison. En cingalais, Wilpattu signifie « pays des lacs ». Avec ses brousses ouvertes, ses zones humides et ses jungles épaisses, ce parc possède tous les ingrédients pour vous tenir en haleine lors d’un safari. En quelques instants, vous pourrez voir des éléphants puis vous retrouver face à des buffles d’eau. Vous verrez peut-être aussi des hardes de cerfs en train de s’abreuver à des points d’eau. Si vous avez de la chance, vous observerez même un ou plusieurs léopards. Et si vous voyez les deux en même temps, il se peut que vous assistiez à un spectacle rare, celui d’un prédateur sauvage traquant sa proie. Le parc abrite également des ours lippus, et ses lacs sont peuplés de nombreux crocodiles. Toutes ces étendues d’eau en font un véritable paradis pour les oiseaux. On en dénombre plus de 200 espèces, dont certaines sont endémiques. C’est le cas du colombar pompadour, du coryllis de Ceylan, du pic à dos rouge et du calao de Ceylan. Le parc national de Wilpattu est ouvert toute l’année, mais la période la plus favorable pour le visiter va de mai à septembre (ou début octobre). La sécheresse pousse les animaux à sortir pour rejoindre les points d’eau, car ils sont alors incapables de s’abreuver dans la jungle profonde. Wilpattu offre une atmosphère beaucoup plus paisible que Yala.
Vous recherchez un itinéraire pour visiter le parc national de Wilpattu avec nous ? Contactez-nous


Bienvenue a bord!

Scroll Top
Scroll Top